Chez Maurice, Restaurant de Bourgogne – Paris 10è

Juste avant de prendre le train Paris-Valence, nous avons pu déjeuner dans un bistro du quartier, le populaire Chez Maurice (Chez Maumau pour les intimes). J’avais depuis quelques jours une grosse envie d’escargots et mes amis ont pensé que ce bistro était un bon choix, plus authentique et moins cher que les restaurants de la rue Montorgueil que j’avais initialement repérés.

Le restaurant était décoré dans un style traditionnel, les menus écrits à la craie sur les tableaux noirs et les tables recouvertes de nappes à carreaux rouges et blancs… il n’y avait pas encore trop de monde quand nous sommes arrivés, mais à peine 5-10 minutes plus tard, le restaurant était complètement rempli.

Le froid de canard donnait envie de plats réconfortants qui tiennent au ventre et le menu en proposait toute une liste: tartiflette, fondue, charcuterie, camembert frit… le choix fut difficile.

Mais avant toute chose, le sacro-saint apéro!

Je choisis un petit Picon-bière, qu’on ne trouve malheureusement pas en Australie. Une boisson un peu démodée, mais personnellement j’aime beaucoup ce goût d’orange amer et cette belle couleur ambrée que le sirop donne à la bière.

Mes compagnons de table choisirent les entrées ci-dessous:


Camembert frit


Soupe de poissons

Quant à moi j’ai bien sûr commandé une demi-douzaine d’escargots de Bourgogne.


Escargots de Bourgogne

Les six Escargots de Bourgogne étaient servis dans un caquelon, accompagnés d’une sauce au beurre, ail et persil, bref tout ce qu’il fallait, avec suffisamment de pain pour saucer le tout… j’étais ravie.

Les plats principaux furent ensuite servis:


Steak Tartare au couteau & Frites


Andouillettes grillées sauce moutarde


Escalope de dinde panée & Frites


Steak sauce au poivre & Frites

Le Steak à la sauce au poivre que j’avais demandé « à point » est arrivé plutôt « bien cuit », ce qui le rendait assez dur à manger. La sauce au poivre n’était pas formidable non plus, sa texture rappelant celle des sauces en poudre. Mes compagnons de table, par contre, avaient l’air plutôt contents de leur choix, surtout celui du Steak Tartare qui avait l’air très bon et bien assaisonné et de l’Andouillette grillée, accompagnée d’une sauce à la moutarde à l’ancienne.

En dessert, je choisis mon dessert favori, la Crème brûlée (en bas à gauche sur la photo), qui s’est avérée un peu décevante, avec une texture un peu granuleuse et un léger goût d’oeuf cuit (je deviens difficile dans mes vieux jours). Par contre le caramel à la surface était bien craquant, comme il se doit.

Bref, un bistro sympathique sans prétention, aux prix raisonnables, proposant des plats traditionnels dans un cadre chaleureux.

Après ce dernier petit moment de calme, j’étais en route pour Gare de Lyon où j’ai du affronter les foules de passagers énervés qui comme moi allaient en Province pour passer Noël en famille… une expérience assez stressante, heureusement facilitée par mon amie qui m’a aidée à porter mon énorme valise dans le métro et m’a permis de monter dans le TGV juste à temps, ouf (merci Cécé)! Me voilà en route pour la Drôme🙂

2 réponses à “Chez Maurice, Restaurant de Bourgogne – Paris 10è

  1. ouf le camembert ça a l’air vachement bon !

    ça me manque beaucoup la cuisine française – surtout les prix par rapport à ceux à Sydney

  2. Très bonne cuisine, et vive le camembert frit !
    Petit prix, pour une assiette bien garnie : à conseiller si vous voulez de la bonne ambiance sans chichi !😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s