Le 14 juillet à Sydney (Bastille Day)

La fête nationale du 14 juillet, appelée ici « Bastille Day » (prononcer Bastil), n’a jamais constitué dans mes souvenirs de France un événement si exceptionnel. C’était un jour férié qui se trouvait également être l’anniversaire de mon père, ce qui ne manquait pas de susciter chaque année les éternelles blagues, comme quoi ils avaient même organisé un défilé rien que pour lui! C’était aussi le jour du fameux feu d’artifice, avec ses exclamations fusant de tous côtés: Oh la belle bleue, oooh la belle rouge!

J’étais assez surprise de constater que Bastille Day était très populaire en Australie, et que de nombreux restaurants affichaient un menu spécial pour l’occasion. Il n’est pas rare également que les gens organisent un repas spécial Bastille Day chez eux, et c’est donc ce que j’ai décidé de faire cette année.

Au menu:

– Fondue de camembert Rouzaire
– Saucisson et cornichons
– Tarte aux poireaux et chèvre
– Confit de canard (déjà prêt)
– Pommes de terres cuites à la graisse de canard
– Gratin dauphinois
– Salade de roquette et fenouil (pour un petit peu de verdure quand même!)
– Tarte tatin

Pour la Tarte aux poireaux et chèvre, je me suis largement inspirée de la recette de Gourmet traveller, que vous trouverez ici, la seule différence étant que je n’ai pas fait de purée avec les poireaux.

Les cuisses de Canard confit étaient prêtes à être réchauffées, donc je les ai juste mises à caraméliser dans une poêle.

Les confits de canard étaient fournis avec une bonne quantité de graisse de canard, alors je l’ai utilisée pour cuire des pommes de terre Désirée non-pelées et coupées en très fines tranches, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et croustillantes.

Servies avec le confit de canard, elles furent un des plats favoris de la soirée, et on n’entendait plus grand’ chose à table une fois servies.

Pour mes invités végétariens, j’ai préparé un Gratin dauphinois, une spécialité de ma région, parfait pour l’hiver.
J’utilise les mêmes pommes de terre coupées finement et les dispose le plus régulièrement possible dans le plat, alternant lait et crème entre chaque couche et parsemant libéralement petits morceaux d’ail et noix de muscade en poudre.

Faites en sorte de vous laisser assez de temps pour cuire le gratin, il vous faudra bien 1h-1h30 au four pour qu’il soit bien croustillant en surface et crémeux et fondant à l’intérieur.

Place au dessert, la Tarte Tatin 🙂         

J’épluche les pommes, les coupe en quartiers et les mélange à du sucre et du jus de citron pour les empêcher de s’oxyder.

Je commence ensuite le caramel, en faisant ultra attention de ne pas le brûler.

Lorsqu’il commence à prendre une belle couleur dorée, je place les quartiers de pomme avec quelques cubes de beurre doux dans la poêle.

Je les laisse cuire 5 minutes pour qu’elles se ramolissent et absorbent un peu de caramel.

Je retire les pommes du feu et les laisse refroidir quelques minutes, puis place la pâte feuilletée sur la poêle, en rentrant bien les bords en dessous des pommes. Mettre au four pendant environ 30 minutes.

Une fois la pâte bien dorée, retirer la poêle du four en faisant bien attention (j’ai évidemment trouvé le moyen de me brûler avec le manche, tss tss…).

Laisser refroidir quelques minutes puis retourner la tarte à l’aide d’une grand plat.

Tadaaaaa! Je ne suis pas peu fière de moi, étant donné que je suis nulle en desserts!

À servir avec de la glace à la vanille de bonne qualité (je n’ai pas encore trouvé de glace à la vanille ici qui soit vraiment satisfaisante, donc si vous avez des conseils à ce sujet, je suis preneuse!) ou de la crème.

Et enfin, cerise sur le gâteau, j’ai été choisie pour être la Foodie de la semaine sur le site de SBS Food !

Vous pouvez lire mon interview en anglais en cliquant sur le lient ci-dessous:

http://www.sbs.com.au/food/article/4242/Featured_Foodie_Sandra_Beeston

N’hésitez pas à me faire part de vos anecdotes et recettes favourites du 14 juillet!

Bonne fin de semaine à tous🙂

Une réponse à “Le 14 juillet à Sydney (Bastille Day)

  1. Wouahou, je reviens de la mer et même par 35 degrés, je me lèche les babines, mmmhhhh! Limite, si je ne suis pas en train de baver sur mon clavier.

    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s