Baroque Bistro – The Rocks

C’est par une nuit pluvieuse (décidément) que mon homme et moi nous rendons aux Rocks pour dîner à Baroque Bistro durant ce long week-end de Pâques.

Le Bistro a été créé l’année dernière par Sally Charkos et ses fils Christophe, Olivier et Jeremy en mémoire de Pierre Charkos, le fameux pâtissier fondateur de la Pâtisserie Renaissance (située à quelques pas de là), qui a eu une grande influence sur l’industrie de la pâtisserie à Sydney.

Le bistro est situé dans un espace très grand et haut de plafond, dans un style « warehouse », avec vue sur Harbour Bridge.

La décoration mêle le moderne (chaises, lampes en chrome design) et le traditionnel (casseroles en cuivre pendues au plafond, vieux réveils), ce qui reflète d’ailleurs assez bien leur cuisine: des plats traditionnels francais mais travaillés de façon moderne.

Le menu est très alléchant et j’hésite beaucoup entre Œufs en cocotte, crème de cèpes, baguette pain grillée et le Boudin de crevettes, bisque de crustacés, mais je finis par pencher pour le dernier. M. choisit la Salade de betteraves rouges, cigare de chèvre frais, noix.

Peter Robertson, Chef de Cuisine (Ex-Bilsons, Oscillate Wildly...)

C’est Olivier qui s’occupe de nous ce soir-là et le service est très rapide et efficace. Il navigue sans aucune difficulté entre le français et l’anglais selon qu’il s’adresse à moi ou à M., ce que j’admire beaucoup au vu de mon français qui ressemble de plus en plus à celui de Jean-Claude Van Damme ces derniers temps, à force de « squeezer » des mots anglais à tire-larigot dans les conversations!

Les entrées arrivent juste après le pain gratuit accompagné d’huile d’olive et nous n’en faisons qu’une bouchée, étant assez affamés.

Salade de betteraves rouges, cigare de chèvre frais, noix $15

M. est très content de sa salade, fraîche et joliment présentée et je ne le suis pas moins avec le boudin, fondant, mais auquel les morceaux de crevettes apportent également un côté croquant ; il se marie très bien avec la bisque de crustacés. J’en oublie d’ailleurs toutes mes manières de table et « sauce » goulûment la bisque avec mon pain.

Boudin de crevettes, bisque de crustacés $17

Pour le plat principal, je suis encore une fois déchirée entre plusieurs options, mais Olivier me conforte dans mon choix en me disant que je ne serai pas déçue par les Deux pièces de canard, petites betteraves, sauce à l’orange.

Deux pièces de canard, petites betteraves, sauce à l'orange $29

M., étant végétarien, prend le Risotto d’épeautre aux champignons de Paris et persil.

Risotto épeautre, champignons de Paris, persil $25

Le canard est fantastique : la chair est très tendre et se détache très facilement de l’os; la sauce a l’orange et les petites betteraves l’accompagnent à merveille.

M. est assez impressionné par son risotto, qui est très riche et très savoureux. Le Risotto revient souvent dans les menus comme l’option végétarienne standard (tout comme les raviolis à la citrouille), mais l’utilisation ici de l’épeautre à la place du riz traditionnel offre un changement rafraîchissant. Cette céréale a gagné en popularité ces dernières années, grâce à ses nombreuses vertus diététiques.

Étant donné la réputation des deux établissements en matière de pâtisserie, nous nous laissons tenter par un dessert et je choisis un de mes desserts favoris, la Crème brûlée à la vanille, glace à la pistache. M. choisit la Crêpe aux pommes épicées, glace caramel et un sentiment de convoitise commence rapidement à s’insinuer en moi… Mes craintes se vérifient peu après, alors que M. savoure sa crêpe avec un plaisir non dissimulé pour attiser ma jalousie. Ma crème brûlée se défend cependant fort bien, même si la croûte de caramel aurait pu être un tantinet plus craquante à mon goût.

Crêpe aux pommes épicées, glace caramel $14

Crème brulée à la vanille, glace a la pistache $13

Je vais admirer l’assortiment de macarons dans la partie magasin et Olivier nous propose de goûter à un macaron au caramel salé, qui s’avère léger, fondant … délicieux. Même M. qui n’est pas un grand fan de macarons est bien obligé d’admettre qu’il n’en a jamais goûté d’aussi bon.

Macarons $2.50 chaque

Un petit café plus tard, nous revoici dehors sous la pluie, plus que rassasiés et ravis de notre expérience. Le rapport qualité-prix me paraît très bon au vu du niveau de la cuisine et du service, et je ne saurais que trop recommander une visite à Baroque Bistro.

Baroque Bistro Patisserie
88 George Street (corner of Hickson Road) The Rocks, Sydney NSW 2000
Ph : 02 9241 4811
http://www.baroquebistro.com.au

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s